Informatique

ZD Tech : Pourquoi Microsoft veut-il la peau des Patch

ZD Tech : Pourquoi Microsoft veut-il la peau des Patch Tuesday ?

Bonjour à tous et bienvenue sur le ZD Tech, le podcast quotidien de la rédaction de ZDNet. Je suis Pierre Benhamou et aujourd’hui, je vais vous expliquer pourquoi le Patch Tuesday, ce rendez-vous incontournable des DSI et autres aficionados de Windows, c’est bientôt fini !

Si vous travaillez ou étudiez dans le domaine de l’informatique et du numérique au sens large, ce rendez-vous ne vous est sans doute pas inconnu : le Patch Tuesday. Ils sont nombreux à l’attendre et peut-être plus encore à le redouter. Alors, pour les retardataires pas de souci, le Patch Tuesday, qui a lieu tous les deuxièmes mardis de chaque mois, et bien il s’agit ni plus ni moins que du jour choisi par Microsoft pour mettre en ligne ses derniers correctifs de sécurité à destination de ses clients.

Seulement voilà, la situation a bien changé depuis la naissance des Patch Tuesday avec Windows 98, et vous n’êtes pas sans savoir que le numérique est devenu à la fois plus complexe et plus dangereux. Sur la toile, les menaces sont désormais légion, ce qui a pour conséquence de rendre chaque Patch Tuesday non seulement plus critique, mais aussi plus compliqué et plus lourd à appliquer.

Microsoft reprend la main

De quoi forcer Microsoft à pousser toujours davantage ses mises à jour, malgré la réticence d’utilisateurs pas toujours ravis d’avoir à patcher une nouvelle fois leurs équipements ou leur flotte d’appareils. Pour en finir avec ces résistances, le géant américain semble enfin avoir trouvé sa parade. La firme de Redmond vient ainsi d’annoncer le lancement prochain de Windows Autopatch, un service de mises à jour automatiques des logiciels Windows et Office pour ses clients professionnels. Le programme sera déployé à compter de juillet 2022 sous la forme d’un service géré fournissant des mises à jour de Windows 10 et Windows 11 pour ses pilotes, ses firmwares et ses applications Microsoft 365.

Du côté de Microsoft, l’heure est déjà à la promotion de cet outil. Et de vanter que le « service maintiendra automatiquement à jour les logiciels Windows et Office sur les terminaux inscrits, sans coût supplémentaire ». Grâce à lui, souligne la direction de la société, « les administrateurs informatiques pourront gagner du temps pour créer de la valeur et le deuxième mardi de chaque mois redeviendra désormais un mardi comme un autre ».

Reste que l’automatisation des mises à jour de Microsoft va avoir une conséquence bien concrète pour les utilisateurs du géant américain et pour ces mêmes administrateurs. Alors que ces derniers avaient jusqu’à maintenant la main sur la planification des mises à jour de leur appareils ou de leur parc informatique, celle-ci sera désormais orchestrée directement par Microsoft ! Plus question donc de les refuser ou de les retarder, ce qui ne devrait logiquement pas plaire à tout le monde. Reste maintenant à voir comment Microsoft compte s’y prendre pour généraliser l’Autopatch à tous ses utilisateurs, ce qui ne sera – on s’en doute – pas une mince affaire.




Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page