Informatique

Réalité virtuelle : Microsoft arrête son réseau social

Microsoft a annoncé mettre fin à AltspaceVR, une startup qui développait un réseau social dédié à la réalité virtuelle (RV), et que la société avait acquise en 2017.


La plateforme de réseau social AltspaceVR sera mise en veilleuse le 10 mars. Cette annonce intervient quelques jours après que Microsoft ait annoncé 10 000 licenciements. Microsoft a acquis la société de RV pour une somme non divulguée quelques mois seulement après qu’AltspaceVR ait prévu de fermer ses portes en raison de difficultés financières.


Microsoft a acquis AltspaceVR à un moment où la société faisait la promotion de HoloLens, un casque de réalité mixte alimenté par Windows 10. A l’époque, d’autres constructeurs de matériel s’intéressaient aux casques de VR / RA, comme Acer, Dell, HP, Lenovo et Samsung. Satya Nadella avait alors désigné la réalité augmentée comme l’un des trois grands paris de Microsoft. Les autres étant l’IA et l’informatique quantique.

Tout sur le metaverse


L’équipe d’AltspaceVR se concentrera désormais sur les expériences immersives alimentées par Microsoft Mesh, le metaverse que Microsoft a commencé à mettre dans Teams, après avoir annoncé le produit en 2001.


La connexion entre Mesh et Teams semble être le point sur lequel AltspaceVR concentrera ses efforts en matière de RV en créant de nouvelles “expériences sur le lieu de travail”.


“À court terme, nous concentrons nos efforts en matière de RV sur les expériences sur le lieu de travail, en apprenant de nos premiers clients et partenaires et aux côtés de ceux-ci, et en nous assurant que nous fournissons une base qui permet la sécurité, la confiance et la conformité. Au fil du temps, nous espérons étendre nos activités aux expériences des consommateurs”, explique AltspaceVR dans un billet de blog.


Mesh est la version de Microsoft du métavers. La société a une application Mesh pour Teams et une application Mesh pour HoloLens.


Source : “ZDNet.com”




Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page