Informatique

Personne ne veut acheter de PC en ce moment et les prix sont

Personne ne veut acheter de PC en ce moment et les prix sont en baisse

Les expéditions mondiales de PC ont plongé au quatrième trimestre de 2022, tombant à leur plus bas niveau depuis des années, selon IDC et Gartner.

Les raisons pour lesquelles personne ne veut acheter de PC en ce moment ne manquent pas : l’inflation et la hausse des taux d’intérêt ont pesé sur le marché, de même que l’anticipation d’une récession mondiale. De plus, un grand nombre de personnes ont fait leurs derniers gros achats de PC il y a seulement deux ans, au début de la pandémie. La bonne nouvelle, c’est que si vous êtes à la recherche d’un nouvel ordinateur, vous pourrez peut-être en trouver un à un prix relativement intéressant.

Au quatrième trimestre 2022, « les prix de vente moyens dans de nombreux canaux ont également baissé car les stocks excédentaires des canaux au cours des derniers mois ont déclenché des remises dans le but de stimuler la demande », a déclaré Jitesh Ubrani, directeur de recherche chez IDC, dans un communiqué.

Un décrochage record en fin d’année

Selon Gartner, les livraisons mondiales de PC ont atteint 65,3 millions d’unités au quatrième trimestre. Il s’agit d’une baisse de 28,5 % par rapport au quatrième trimestre de 2021, soit la plus forte baisse trimestrielle des livraisons depuis que Gartner a commencé à suivre le marché des PC au milieu des années 1990. Pour l’ensemble de l’année 2022, les livraisons de PC ont atteint 286,2 millions d’unités, soit une baisse de 16,2 % par rapport à 2021.

IDC a également observé une diminution de 28,1% des expéditions mondiales du quatrième trimestre 2022 par rapport à l’année précédente, pour atteindre 67,2 millions d’unités. IDC a compté 292,3 millions d’unités pour l’année complète.

« Il est clair que le boom de la pandémie est terminé pour le marché des PC », indique IDC dans son communiqué. « La demande reste une préoccupation, car la plupart des utilisateurs ont des PC relativement récents et l’économie mondiale se dégrade. »

2023 ne sera pas différent

IDC et Gartner prévoient tous deux que la faible demande se poursuivra au moins jusqu’en 2023.

« Le segment commercial dispose de plusieurs moteurs vers la croissance, y compris l’approche de la fin du support de Windows 10 et un cycle de rafraîchissement, tandis que le marché grand public reste une inconnue pour 2023 et au-delà », a déclaré IDC.

Source : ZDNet.com




Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page