Informatique

La montée de Patrick Drahi au capital de BT passe l’examen

Après une enquête de plusieurs mois au titre de la loi britannique sur la sécurité nationale, Patrick Drahi est autorisé à monter au capital de l’opérateur BT.

Le gouvernement britannique a annoncé hier qu’il ne prendrait aucune mesure supplémentaire concernant l’acquisition par Altice de 5,9% des parts de BT.

Le patron de la holding Altice avait acquis en juin de l’année dernière 12,1% du capital du principal opérateur britannique, avant de monter sa part à 18% quelques mois plus tard. L’enquête portait sur cette deuxième opération, alors que l’arrivée de l’homme d’affaires sur le marché anglais avait créé la surprise.

Les futures transactions ne seront pas à l’abri d’une enquête

L’investissement de Patrick Drahi avait suscité des spéculations sur ses intentions, rappelle le Guardian. Cet investissement pourrait ouvrir la voie à d’autres augmentations de sa participation.

Mais le gouvernement britannique a signé dans son communiqué mardi que cette
décision ne vaut que pour un seul investissement, et que « les
acquisitions sont évaluées au cas par cas, de sorte que toute
transaction future pourrait faire l’objet d’une évaluation distincte en
vertu de cette loi ».




Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page