Informatique

Google accuse Sonos d’avoir enfreint 7 de ses brevets

La guerre des brevets n’est pas terminée. La justice américaine avait donné raison à Sonos dans le conflit qui l’oppose à Google début 2022, estimant que le géant américain avait enfreint cinq brevets appartenant à Sonos. Mais voici que Google contre-attaque.

Selon des informations rapportées par The Verge, Google poursuit Sonos en justice au sujet des enceintes connectées et de la technologie de commande vocale.

Google accuserait le fabricant d’enceintes d’avoir enfreint sept de ses brevets, parmi lesquels un brevet portant sur la détection des mots clés et un autre sur la recharge sans fil, notamment.

Sonos condamne une « tactique d’intimidation »

Selon le site américain, José Castañed, porte-parole de Google, a déclaré que ces poursuites ont été engagées pour « défendre notre technologie et contester la violation manifeste et continue de nos brevets par Sonos ».

Ces actions en justice ont été déposées devant un tribunal californien. The Verge précise que Google prévoit, en parallèle, de déposer des actions similaires auprès de la Commission du commerce international (ITC) dans les prochains jours.

De son côté, Sonos condamne une « tactique d’intimidation », rapporte The Verge. Pour l’entreprise, ces attaques sont destinées à « exercer des représailles contre Sonos pour s’être élevé contre les pratiques monopolistiques de Google » et permettre à Google d’éviter le paiement de la redevance.

Longue bataille judiciaire

Au début de l’année, les autorités américaines avaient ordonné l’interdiction d’importer les produits Google qui violent les brevets de Sonos, réclamant en outre que Google cesse de vendre les produits concernés ayant déjà été importés sur le territoire américain.

Pour rappel, la société spécialisée dans l’audio accuse depuis 2020 Google d’avoir eu accès à sa technologie propriétaire en 2013, au moment où les deux entreprises collaboraient pour adapter le service de streaming Google Play Music aux enceintes Sonos.

Sonos a été un pionnier de l’audio en réseau, mais ses enceintes ont été éclipsées par Google Home et Amazon Echo ces dernières années.




Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page